mardi 30 juin 2009

Quand Colombine fait un caprice !

Il est tard, on est au creux de la nuit. Lui écrire cette lettre m'a prise un dimanche, je crois. Sincèrement j'ai hésité à l'envoyer. Je me suis fait plaisir tout en l'écrivant, c'était grisant ! L'impression de me retrouver au moins quinze ans en arrière... Mais je restais dubitative quant à la lui donner.
Entre rêve et réalité il y a un monde... Mais bon, je suis rêveuse...
Pourquoi si tard, alors que l'idée m'a effleurée à la fin de l'hiver ? Juste parce qu'il me fallait retrouver l'insouciance. Je suis momentanément d'humeur mutine là. J'ai l'impression d'avoir le corps qui mue. J'ai laissé ma peau abîmée sur une pierre du chemin, et j'avance pieds nus. Offerte avec grâce.
Mardi matin, ça m'a prise à midi moins dix. C'est mon avant dernier jour d'école. La seule occasion ou presque. Assez tergiversé pour rien. Je dois vérifier quand même quelque chose. J'émets le souhait d'une rencontre pour mesurer une éventuelle attirance. Les mois ont passé. Je ne me souviens plus trop. J'ai du mal à l'imaginer physiquement. Me restent que les ressentis "sur mon côté droit", son regard qui en dit long, c'est peu tout de même. Autant venir le voir, alors qu'il ne le sait pas encore. Ni une, ni deux, j'embarque ma copine de classe et nous montons sur la colline. En arrivant, je ne vois que lui à la cafet ! Il me sourit et ça fait Boum ! Là, je sais. Là j'ai envie. Je ne suis pas allée jusqu'à l'embrasser pour sentir son odeur. Tout de même ! Après j'ai fait "ma fille" minaudant à la limite du ridicule, pff...
Et là j'ai osé descendre au sous-sol. Suivre les pas sur le sol. Lever la tête sur l'écriteau. Frapper, encore Boum ! Un signe. Il vient. Je le désire. Je suis gênée mais j'évite de le montrer. Je lui tends la lettre. Je regarde son air étonné, je sens le trouble. Je m'enfuis presqu' en courant si j'avais pu. Je remonte à l'air libre et je fais trois entrechats, toute seule comme une gamine qui a fait un bon coup, mais qui n'en mène pas large tout de même.. Je réalise...

14 commentaires:

  1. De mieux en mieux, les vacances te vont bien, Colombine...

    Tu nous tiens au courant de la suite, hein ?

    Besos caniculaires !
    Jack

    RépondreSupprimer
  2. Et alors ? Et alors ? Et alors ???????
    (Zorro est arrivééé...)

    L'oiseau

    ps : toute plaisanterie dans le coin, on veut la suite.

    RépondreSupprimer
  3. On dit toujours que l'amour n'a pas d'âge et ça ne signifie pas qu'il nous touche (peut nous toucher) à chaque moment de la vie mais bien que quand il est là, on est chacun comme des gamin(e)s !!!
    Rhô une lettre…
    :-))

    RépondreSupprimer
  4. Menfin--> En effet il y a une suite... :)

    Charl'--> ouai, en mode [je me lâche sans les mains]et j'assume en vrai !

    Jack--> oh ! tu as chaud toi aussi.. j'ai fait une pause à la playa de midi à 15h, l'eau est délicieuse...

    Bluebird--> faut être patient ! la suite n'est pas forcément aussi enchanteresse... le tout est d'en sourire.

    Filaplomb--> Vi, une lettre ! Comme quand j'étais jeun's ! j'aurai au moins gagné les frissons-vaguelettes-de-la-gamine-qui-fait-des entrechats...

    RépondreSupprimer
  5. éh ! éh !...
    comme dans la cour de récré , jeune fille 100% mutine , entre , sentiments à l’eau de roses , et déclaration sauvage .

    C’est la déclaration scandé par courrier,
    du genre colombine poste moderne , amante religieuse . mi-courtisane - mi-ingénue,
    jouant la naïve,mais délicieusement déroutante .

    Tu sais quoi !!! Quand tu veux, tu sais te rendre délicatement adorable toi .. ;o)

    hummm , tu présentes tous les symptômes de la séductrice…, ça , c'est la faute au soleil dans les yeux .

    bises ...

    RépondreSupprimer
  6. le double fond des mots--> alors ça c'est du com qui va direct rougir mon sourire jusqu'aux oreilles !!
    Je viens d'essuyer une tempête qui m'a laissée échouée sur la berge, indicible tellement inattendue et raide !(pour autant prévisible mais je n'ai pas voulu écouter la météo !)
    Alors tu vois là ! Inch Allah !! Après avoir implosée, j'explose !! Et si ça fait un feu d'artifice, et bien tant mieux, et si après ça retombe, c'est vraiment pas grave.. Cette envie de bouger me gagne ! Et avec, tout le tralala...
    wé, quand j'ai le soleil dans les yeux c'est terrible !

    RépondreSupprimer
  7. je ne réalise pas bien...
    attendre !
    j'attendrai...

    RépondreSupprimer
  8. C'est peut être l'été qui veut ça Colombine... mais c'est tellement bon de vibrer, d'attendre un mot, un geste, un regard, de se raconter des histoires l'espace d'un instant... moi aussi j'attends la suite avec impatience...

    RépondreSupprimer
  9. janjacq--> Il n'y a pas grand chose à attendre, le meilleur est là !

    Bérénice--> J'étais la belle au bois dormant et là je me suis réveillée et même si je me raconte des histoires! Qu'est ce que c'est bon !

    RépondreSupprimer
  10. se retrouver, des années après ..
    retrouver des sensations enfouies, des désirs oubliés..
    wé : et tu sais quoi? c'est mieux qu'à 15 ans, parce que maintenant TU SAIS ...

    :-)

    RépondreSupprimer
  11. Normalement, dans les comédies classiques, il en aime une autre. Mais nous sommes dans la réalité, où jamais cela n'arrive.

    RépondreSupprimer
  12. Colombine fait un caprice mais elle est terriblement humaine et touchante... BisOus doux pour toi.

    RépondreSupprimer